FR     EN

Etat de Siège

« État de Siège » est une cantate pour solistes, chorale et orchestre sur un poème du Palestinen Mahmoud Darwich. Le texte est puissant et la musique, inventive, pour un résultat transcendant dans lequel l’orchestre et les voix subliment les émotions contenues dans le verbe du poète palestinien.
Lire la suite

Projets
  • Le café arabe, strophe 2 (played by The Garrett List Ensemble & sung by Gilles Wiernik)

    Télécharger

  • 5/4 Reggae, strophe 8 (played by The Garrett List Ensemble & sung by Gilles Wiernik)

    Télécharger

Portfolio
Bio

Janvier 2002. Le Palestinien Mahmoud Darwich est reclus à Ramallah, dans cette ville qui n’a de cesse d’être occupée par l’armée israélienne. Darwich écrit alors un poème poignant, intitulé « État de Siège » dans lequel, plutôt que d’accuser, il cherche la compassion envers les peuples opprimés.

Avril 2002. A la découverte de ce magnifique poème, Garrett List est profondément bouleversé par un texte qui, selon ses propres mots, « interroge les émotions et nous plonge dans nos contradictions ». Il se lance alors dans la composition d’une cantate basée sur la puissance des mots de Darwich. Un chantier artistique qui se terminera 3 années plus tard, en 2005.

La cantate « État de Siège » rassemble tout l’éclectisme de Garrett List en mêlant le jazz, la musique populaire aussi bien que savante, la chanson, l’improvisation et nombre d’autres ingrédients. Le mariage des styles est étonnant et réunit les instruments les plus divers : accordéon, saxophone, basse électrique ainsi qu’un petit orchestre de cordes. Une chorale, deux chanteuses lyriques et un chanteur se partagent les parties chantées de la cantate.

Au final, la puissance des mots de Darwich se trouve rehaussée par l’inventivité de la musique de List. Les voix, quant à elles, chantent et scandent tout en articulant méticuleusement afin de rendre chaque terme audible.

« Etat de Siège » a été jouée au Singel (Anvers), au Festival de Liège,
ainsi qu’à Flagey (Bruxelles) dans le cadre du Festival Masarat. Une
représentation a par ailleurs été donnée à Paris lors du Festival « Sons d’Hiver » en 2005. L’accueil fut des plus chaleureux, aussi bien de la
part du public que de la part des médias.


Note d’intention de Garrett List à propos d’« Etat de Siège »

PDF - 107.9 ko



« Musique contemporaine, jazz inventif, traces de fanfare et arias lyriques : l’œuvre rassemble tout l’éclectisme musical de Garrett List »


Le Monde, 27/01/2005
PDF - 125.9 ko
« Une œuvre forte et engagée où l’on retrouve la manière unique de ce musicien de jazz, compositeur franc tireur et improvisateur hors pair »


La Libre Culture (La Libre Belgique), 14/01/2009
PDF - 109.8 ko

Bio