FR     EN

« La Cantate de Bisesero » de Garrett List, sur un texte de Jacques Delcuvellerie et Mathias Simons, est la dernière partie du spectacle Rwanda 94 créé par le Groupov en 2000. Celle-ci est reprise en 2013-2014 pour la XXème commémoration du génocide.

Reprise Rwanda 94 : XXème commémoration

Dj Gary’s Beatnik Karaoke est une sorte de nouveau cabaret où musique et poésie s’entremêlent avec le chant et l’improvisation, ce qui forme un tout bien ficelé …

« DJ Gary's Beatnik Karaoke »

Vaste chantier entrepris fin des années 70, « Au Cœur du Monde » a vu le jour en 2003. Cette cantate composée par Garrett List d’après un poème de Blaise Cendrars a été jouée au Festival de Liège et Angoulême.

Au Coeur du Monde

Garrett List est l’auteur de différents textes. Certains ont des visées pédagogiques, d’autres sont des réflexions sur la musique et son rapport au monde. Leur lecture permet de mieux appréhender la philosophie défendue par World Citizens Music.

En octobre 2008, le temps d’une semaine, Garrett List s’installait aux Halles dans le cadre du Festival Masarat. Aux commandes d’un workshop avec les musiciens palestiniens du groupe Watar et de jeunes musiciens de Bruxelles, il révélait les différents aspects d’un processus de création. Entre improvisations libres et compositions collectives.

Masarat Workshop

« Particules élémentaires » est une performance audacieuse de Gwendoline Robin sur un accompagnement musicale de Garrett List. Ce spectacle s’est déroulé en 2003 dans le cadre d’une exposition de la Communauté Française, à l’Atelier Museum 340 (Bruxelles).

Particules élémentaires

« Rwanda 94 » est un spectacle mis en scène par Jacques Delcuvellerie (Groupov) sur une musique composée par Garrett List. Sur le thème du génocide rwandais, ce spectacle, qui mêle fiction et réel, s’aventure en terre politique en abordant la question de la responsabilité. Un succès unanime (critique et public) pour une pièce jouée en France, au Canada, en Allemagne, en Italie, en Guadeloupe et même au Rwanda.

Rwanda 94

Homme de plusieurs situations musicales (du solo à l’orchestre symphonique), Garrett List désirait depuis un certain temps travailler avec une formule d’un petit orchestre. Ainsi naquit au milieu des années 90’ le Garrett List Ensemble, lequel regroupe dix musiciens venant d’horizons divers : musique classique, musique contemporaine, jazz et pop. L’Ensemble illustre de cette façon l’engagement du leader dans sa recherche d’une musique éclectique.

The Garrett List Ensemble

Quand Garrett List réinterprète à sa façon Giuseppe Verdi, l’opéra « Aïda » se transforme en opéra de chambre rebaptisé « Aïda Nova ». La structure est simplifiée et la durée, réduite, dans des décors et une mise en scène épurés. Objectif : atteindre sans détour les thèmes universels soulevés par le compositeur italien. Cette relecture du célèbre opéra verdien a été jouée à la salle Dolce de La Hulpe.

Aïda Nova