FR     EN

Chanteurs

Portfolio
Bio

JULIE BAILLY (BE) - mezzo-soprano


Licenciée en Droit, la mezzo-soprano belge Julie Bailly a obtenu les Premiers Prix et Diplômes supérieurs de Chant et d’Art lyrique dans les Conservatoires royaux de Liège et Bruxelles (classes de Nicolas Christou et Madi Urbain). En 2003, elle était finaliste du Concours Mario Lanza à Filignano (Italie). Après deux années de perfectionnement à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction de José Van Dam, elle en obtient le diplôme avec distinction. Tout au long de sa formation, elle a suivi les enseignements de Albrecht Klora, Mireille Alcantara, Suzanna Eken, Daniel Ottevaere, Andréas Scholl, Tom Krauz,...

Depuis 2000, elle se produit régulièrement en concert (oratorio et récital) dans des œuvres de Vivaldi, Bach, Haendel, Mozart, Schubert, Mendelssohn, Rossini, Offenbach… Elle a chanté sous la direction de chefs tels que Guy Van Waas (et les Agrémens), Pierre Cao ( avec l’Orchestre philharmonique de Luxembourg et au festival d’Ambronay), Louis Langrée (et l’Orchestre philharmonique de Liège), Yvan Törtz, Kasushi Ono, Jean-Claude Casadessus…

JPEG - 595.1 ko
Julie Bailly

Sur scène, elle a chanté les rôles d’Annina (La Traviata ), Maurya (Riders to the Sea de Vaughan Williams), Mrs Buchanan (Street Scene de Kurt Weil), Sottise (création de l’opéra d’E Sulon Le septième Sceau à l’ORW), Glasha ( Kat’a Kabanova au Vlaamse Opera dans une mise en scène de Robert Carsen), Fidalma ( Il Matrimonio segreto de Cimarosa mis en scène par Vincent Boussart au Théâtre National -coproduction La Monnaie et la Chapelle Musicale Reine Elisabeth), Maddalena ( Il Viaggio a Reims de Rossini mis en scène par L Ronconi au Théâtre Royal de la Monnaie), Schwertleite ( Die Walküre de Wagner au Vlaamse Opera -mise-en-scène de Yvo Van Hove), Mother Goose ( The Rake’s Progress de Stravinsky à la Monnaie dans une mise-en-scène de Robert Lepage), soeur Mathilde au Vlaamse Opera (Le dialogue des Carmélites de Poulenc- mis en scène par Robert Carsen). Elle a également eu la chance de travailler le rôle de Geneviève (Pélléas et Mélisande de Debussy) dans la production de Pierre Audi créée au théâtre de la Monnaie.

On a également pu l’entendre en duo avec Benoît Mernier et les Agrémens dans des œuvres de Bach et Mozart au festival de Wallonie et dans une série de récitals en hommage à la Malibran.

Très intéressée par la création contemporaine, elle a eu la chance de participer aux cantates de Garrett List (« Au cœur du Monde » et « Etat de Siège »), ainsi qu’à la production « Anathème » du Groupov au Festival d’Avignon. Dans sa recherche d’une meilleure transmission du texte en musique, elle a participé, cette saison, à la Master Class donnée par G. List à ce sujet.

 

LAURE DELCAMPE (BE) - soprano


Laure Delcampe, soprano, fait ses études au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, dans la classe de Jules Bastin. Elle suit les master class de Walter Berry, Mitsuko Shirai, Hartmut Höll. Elle suit aussi l’enseignement de Michelle Wegwart.

Elle est lauréate de la Fondation belge de la Vocation, remporte le Premier Prix d’opéra, doublé du troisième prix de la mélodie, au Concours des Voix d’Or en France.

JPEG - 115 ko
Laure Delcampe

Parmi les rôles qu’elle interprète en France et en Belgique :Héro (Béatrice et Benedict, Berlioz, Festival Berlioz), Papagena (Avignon), Olympia (Les Contes d’Hoffmann, Liège), Blonde ( die Entführung aus dem Serail, Liège), Le Feu (L’enfant et les Sortilèges, La Monnaie), Il Paggio (Ballata de Luca Francesconi, La Monnaie),…
En concert et récital, elle se produit en France, Allemagne, Pays-Bas, Espagne,…collabore avec les pianistes Catherine Mertens, Boyan Vodenitcharov, Vladimir Sverdlov, Muhiddin Demiriz, Lionel Bams, la violoncelliste Marie Hallynck, l’Oxalys Ensemble,…
Elle a travaillé sous la direction d’Alberto Zedda, Kasushi Ono, Marcello Viotti, Friedrich Pleyer, Patrick Davin, Louis Langrée, Garrett List,…
Elle a enregistré avec l’ensemble Oxalys, la quatrième symphonie de Mahler et les lieder op 8 de Schoenberg.